Tabitha Baker – Associée au projet TIME-US

 

L’ équipe de recherche de Time-Us est heureuse de collaborer avec Tabitha Baker, doctorante à l’Université de Warwick sous la direction de Giorgio Riello (Université de Warwick) et de Lesley Miller (V&A Museum, London). S’intéressant aux liens entre consommation et production de la broderie au XVIIIème siècle en France, sa thèse en préparation rejoint les thématiques du projet Time-Us.

Sa thèse analyse la relation entre consommation et production professionnelle de broderie pour les vêtements et accessoires de mode en France au XVIIIème siècle (1660-1791), portant une attention particulière aux villes de Paris et de Lyon. La broderie n’était pas simplement une activité de raffinement, mais également un commerce bien établi au XVIIIème siècle, sujet aux variations de la mode. Cette étude socio-économique permettra l’analyse d’un commerce qui ne nécessitait pas d’outils sophistiqués, d’investissements importants, et qui n’était pas influencé par les innovations technologiques au cours du XVIIIème siècle. La recherche sur la production, les compétences et les réseaux de brodeuses au XVIIIème siècle en France permettra une compréhension pertinente des changements techniques de la broderie, du fonctionnement du commerce dans des villes différentes, et de la nature de la clientèle des brodeuses professionnelles. Une analyse minutieuse des modalités de consommation de la broderie au XVIIIème siècle et des effets de cette consommation sur la structure du commerce de la broderie en France contribuera à une meilleure appréhension de la relation entre consommation des élites et commerce du luxe en France au cours de cette période.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.